Vous avez entendu parler de l’auto hypnose pour maigrir ?

Ça a super bien fonctionné sur l’amie de la cousine de votre collègue qui a perdu du poids rapidement et sans frustration ?

Cette approche vous tente et vous aimeriez comprendre comment cela fonctionne ?

Vous êtes au bon endroit.

auto hypnose

1. Définition de l’auto hypnose

Pour que nous soyons d’accord sur le sens des mots, voici quelques définitions.

  • Selon le Larousse, l’hypnose est définie comme un état de conscience particulier, entre la veille et le sommeil. Un état provoqué par la suggestion. L’état hypnotique étant un état de conscience modifié.
  • L’auto hypnose c’est la même chose, sauf que l’état est auto-suggéré. C’est à dire que c’est nous même qui déclenchons cet état.
  • La suggestion, c’est le fait d’inspirer à quelqu’un une idée ou une croyance sans qu’il en ait réellement conscience.

Aujourd’hui, en France, l’hypnose est reconnue. Et oui, ce n’est pas qu’un tour de magicien dans les spectacles.

En effet, on a pu observer et reproduire ses effets en laboratoire de neuroscience.

Dans le milieu médical, elle est principalement utilisée en psychothérapie. Ou alors comme anesthésiant / anti-douleur (parfois combinée à des médicaments, parfois non).

Et aussi dans le cadre de certaines opérations chirurgicales ou dans le cadre de soins qui peuvent être douloureux.

2. L’hypnose pour mincir, comment ça marche ?

En utilisant la partie « suggestion » de l’hypnose, certains praticiens ont décider de l’utiliser dans une visée de perte de poids. Comment procèdent-ils ?

Plusieurs options sont possibles selon la problématique identifiée :

  • Vous « craquez » souvent pour le même type d’aliment. Vous avez l’impression d’en manger beaucoup sans avoir le sentiment de maîtriser ces envies. Prenons par exemple, le sucre. La réponse de l’hypnose va être de vous faire croire que vous n’aimez pas le sucre. Voire même de vous en dégouter. En vous faisant croire que ça a le goût du sable ou du verre pilé. Le but là, est de vous détourner de cet aliment pour que vous arrêtiez totalement d’en manger.
  • Vous avez l’impression de ne jamais pouvoir vous arrêter de manger. La réponse de l’hypnose va être de vous faire visualiser un anneau autour de votre estomac. Pour que vous ayez une sensation de satiété qui arrive très tôt (une sorte d’anneau gastrique « virtuel » ou « mental »).
  • Vous avez le sentiment qu’un problème dans votre inconscient vous empêche de perdre du poids. La réponse de l’hypnose va être de vous faire replonger dans votre inconscient. Pour comprendre ce qui pourrait être un « blocage psychologique » à la perte de poids.

Ceci est fait par un hypnotiseur et parfois, si vous êtes suffisamment entraîné, par vous même via l’auto hypnose.

L’auto hypnose a plus pour but de « renforcer » quotidiennement le mental. Afin de ne pas craquer et/ou de rappeler régulièrement les hypnoses mises en place par l’hypnotiseur.

Régulièrement, vous aller devoir « rappeler » à votre cerveau que le sucre est bien du sable ou que oui, vous avez bien un anneau gastrique. Ces rappels sont nécessaires car l’hypnose ne dure jamais très longtemps. Le cerveau se rend compte très vite qu’il a besoin et envie de sucre.

Au final, quand on cherche à maigrir par l’hypnose, l’objectif est de ne pas ressentir la faim. De ressentir la satiété plus rapidement. Dans le but de berner le cerveau et le corps sur ses signaux et ainsi manger de plus petites quantités.

Et également, de détourner des aliments considérés comme mauvais. En faisant croire à la personne hypnotisée qu’elle ne les aime pas.

3. Auto hypnose pour maigrir, et si le problème était ailleurs ?

Sortons quelques minutes de l’hypnose est essayons de comprendre pourquoi vous avez ces problématiques :

Le craquage

Ce qu’on peut appeler grignotage, craquage, compulsion, ou encore fringale. C’est souvent le résultat d’une culpabilité à manger certains aliments.

Vous arrive-t-il de manger des aliments qui vont font très envie et très plaisir… Mais quelques minutes ou quelques heures après de vous dire :

  • « rholala j’aurais pas du » ?
  • Ou bien de dire en pensant à certains aliments « rien que d’y penser je prends du poids ! » ?
  • Ou encore « quand je mange ça, hop c’est directement dans les fesses ! »

Toutes ces petites phrases très banales et très courantes sont le signe que vous culpabilisez à manger.

Un appétit trop grand au moment des repas

Les repas du week-end ou ceux du soir sont souvent copieux, et vous ressortez toujours le ventre tendu après. Vous avez l’impression que si vous ne vous raisonnez pas un peu vous pourriez manger plusieurs assiettes de gratin ou une infinie quantité de raclette.

Cette impression, est probablement une conséquence où toutes ces fois vous vous êtes dit :

  • « Bon ! À midi je manger léger »
  • ou « Aller cette semaine je fais attention »
  • ou encore « Non, je ne vais pas prendre tout ça de pâte c’est pas raisonnable »

Ce genre de réflexion que vous pouvez vous faire plusieurs fois par semaine sont le signe que vous faites attention. Vous faites attention tout le temps, à ce que vous mangez dans le but de manger sain ou de ne pas prendre de poids.

Lorsqu’on culpabilise de manger et/ou qu’on pense souvent aux repas, cela rajoute de la charge mentale, des soucis au quotidiens. C’est ce qu’on appelle avoir une mauvaise relation à la nourriture.

Un frein psychologique ?

C’est possible que des traumas anciens aient affectés à un moment donné votre rapport au corps. Mais il est fort probable que ce qui maintient le cycle actuel des craquages et d’un appétit insatiable, c’est plutôt le rapport conflictuel que vous entretenez avec l’alimentation.

Vous avez peur de manger certains aliments, vous considérez certains plats ou certains événements comme des ennemis. Vous avez une mauvaise relation à la nourriture.

Revenons à l’hypnose et à l’autohypnose.

Vous l’avez compris : l’utilisation telle que décrite ci-dessus ne sera pas efficace sur le long terme. Car vous ne soignez pas votre relation à l’alimentation.

4. Mais alors, comment utiliser l’auto hypnose ?

L’hypnose peut vous aider à apaiser ce conflit que vous entretenez avec la nourriture et certains aliments :

  • Grâce à l’hypnose cela peut être plus facile de diminuer la peur envers certains aliments, de bousculer la vision « bons aliments » vs « mauvais aliments » . En instillant cette idée dans votre esprit qu’aucun aliment n’est mauvais pour vous, il vous sera plus facile de vous autoriser à re-manger des pâtes par exemple. Lui permettre de manger à nouveau des glucides sans culpabiliser, vous aurez moins tendance à manger jusqu’à en avoir mal au ventre. En arrêtant de culpabiliser de manger une part de brownie vous ne serez plus frustrée et vous n’aurez plus envie de manger le brownie en entier.
  • Grâce à l’hypnose ou l’auto hypnose, vous pouvez également vous sentir plus à l’aise dans votre corps. En répétant certains mentras par exemple. En étant mieux dans vos baskets, vous aurez peut être plus de confiance en vous et plus d’estime de vous même. Ce qui vous permettra de manger plus sereinement, en faisant confiance à votre corps et aux messages qu’il vous envoie.

En ce sens, l’hypnose pourrait être un soutient important qui pourrait se faire en parallèle de la thérapie de l’alimentation intuitive.

L’alimentation Intuitive c’est ce que nous vous proposons ici, sur ce site. Une thérapie, un processus complet pour vous sortir de ce cycle infernal de frustration et de craquage.